Une décision ministérielle rendue publique, le mardi 14 avril 2020, informe qu’à partir de l’année académique 2020-2021, la promotion est automatique pour les classes de 1ère, 2ème et 3ème année de l’école fondamentale, a appris la rédaction de Hebdo Tv.

Par décision ministérielle, signée du titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor CADET, en date du 14 avril 2020, il a été décidé que le passage des élèves de 1ère, de 2ème et de 3ème année de l’école fondamentale en classe supérieure sera automatique.

Cette décision qui sera effective, à partir de la prochaine année académique 2020-2021, est le produit de plusieurs mois de discussions et de réflexions au sein du MENFP et avec des acteurs du système éducatif. L’Inspection générale de l’éducation qui a été mise à contribution, sur demande du ministre Cadet, a publié un document d’orientation sur ce sujet depuis juin 2019, a indiqué dans un communiqué du ministère.

Parmi les éléments évoqués, entre autres, pour justifier cette mesure, on peut noter l’ensemble des rapports diagnostics du système éducatif montrant le fort taux de redoublement et d’abandon scolaire au niveau du 1er cycle de l’école fondamentale ; les investissements consentis par l’État et les familles pour l’éducation des enfants ; l’avis des experts en matière d’éducation faisant valoir l’immense gaspillage de ressources au niveau du 1er cycle fondamental par le fort taux d’abandon scolaire en raison du redoublement ; et la nécessité de promouvoir et d’améliorer l’efficacité interne du système éducatif haïtien, note plus loin le communiqué.

Pour la mise en œuvre de cette décision ministérielle, tout un dispositif devra être mis en place. Ainsi, un groupe de travail autour de la promotion automatique est constitué en vue d’assurer le suivi souligne la note. Les tâches principales dudit groupe seront d’élaborer le cadre de définition et d’organisation du dispositif d’évaluation concernant le premier cycle de l’École fondamentale, d’établir le processus de mise en œuvre du dispositif, de fixer les responsabilités des divers acteurs et parties prenantes, de déterminer les mesures d’accompagnement et de proposer les modalités de mise en application de la mesure, dans l’ensemble du système scolaire.

Le groupe de travail est composé d’un représentant de la Direction générale du MENFP, un représentant de l’Inspection générale de l’éducation, un représentant du Cabinet du ministre, un représentant de la Direction de l’enseignement fondamental, un représentant de la Direction du curriculum et de la qualité (DCQ), un représentant de la Direction d’appui à l’enseignement privé et du partenariat (DAEPP) et le coordonnateur du pôle enseignement et qualité, informe-t-on.

Le groupe qui travaillera sous la supervision du directeur général du MENFP, dispose de six(6) mois pour remettre ses travaux au ministre.

Une vaste campagne de communication est également prévue autour de la Promotion automatique afin que le grand public et la communauté éducative en particulier, puissent bien saisir le sens et la portée de cette décision ministérielle.

Les directeurs départementaux et les directeurs techniques sont d’ores et déjà invités à prendre toutes les dispositions pour la pleine application de cette décision qui s’inscrit dans le cadre des mesures visant à rénover le système éducatif haïtien, conclut le communiqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *